Reims 2021 : Journées nationales des maladies du bois de la vigne

À cette occasion, une délégation de 19 personnes fait le déplacement et y participe avec pas moins de neuf présentations :

– Implications des stilbènes dans l’interaction sylvestris / vinifera – Botryosphaeriaceae. Mary-Lorène Godard – Université de Haute-Alsace, LVBE.

-Fomitiporia mediterranea : un champignon dégradeur de bois adapté au bois de vigne ? Marion Schilling – Université de Lorraine, LVBE.

Exploration de la voie de dégradation non-enzymatique du bois par Fomitiporia mediterranea. Samuele Moretti – Université de Haute-Alsace, LVBE.

– L’évolution des communautés microbiennes du bois de vigne influe sur l’apparition de l’esca. Nicolas Valette – Université de Lorraine, LVBE.

– Le Subsalicylate de Bismuth, un composé fongistatique et stimulateur des défenses des plantes : un candidat potentiel dans la lutte contre les maladies du bois de la vigne ? Loriane Merlen – Université de Haute-Alsace, LVBE.

– Bactisap : Les bactéries contre-attaquent. Eloise Meteier – Université Haute-Alsace, LVBE.

– Antagonismes Fomitiporia mediterranea / Trichoderma : effet du pH. Célia Perrin – Université de Haute-Alsace, LVBE.

– Evaluation de la tolérance génétique aux Maladies Du Bois dans une population de Riesling croisée avec du Gewurtztraminer. Isabelle Martin & Olivier Fernandez – URCA, LVBE.

– Le rôle de l’amadou dans l’expression des symptômes foliaires de l’ESCA : focus sur les processus enzymatiques impliqués dans sa formation. Andrea Pacetti – Université de Haute-Alsace, LVBE.