Dr. Mary-Lorène GODDARD lauréate de la Fondation “Écologie d’Avenir”.

Le projet retenu s’intitule « Vers une utilisation raisonnée et
un développement de traitements alternatifs
des fongicides métalliques ». 
La Fondation de l’Institut de France “Écologie d’Avenir” a pour but d’encourager l’écologie positive et la croissance verte en associant les réflexions philosophiques, scientifiques et économiques.

Photo des lauréats et quelques membres du jury.

Mary-Lorène Goddard, ingénieure de recherche au Laboratoire d’Innovation Moléculaire et Applications (LIMA – CNRS/UHA/Université de Strasbourg) et au Laboratoire Vignes Biotechnologies et Environnement (LVBE – UHA), est lauréate de l’appel à projet de la Fondation de l’Institut de France “Écologie d’Avenir”. Une des trois subventions, de 60 000 € chacune, lui a été attribué pour son projet de recherche qui fait suite aux travaux préliminaires financés par la Fondation Partenariale Haute-Alsace en 2018.

Le but du projet, financé sur 2 années, est au cœur des problèmes écologiques liés à l’agriculture intensive. Avec le cas des fongicides métalliques qui sont notamment largement utilisés en viticulture (16 % de la consommation en fongicides pour seulement 3 % de surface agricole utile),  Mary-Lorène Goddard s’attache à déterminer leur mode d’action spécifique afin d’aller vers un développement de traitements alternatifs ou tout au moins une utilisation raisonnée.

Ce travail se fera en collaboration avec le LVBE, le LIMA et le Laboratoire de Spectrométrie de Masse BioOrganique (LSMBO, Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien, Unistra).